ACTUALITES
En parallèle de l'exposition qui se tient au musée d'Utah Beach à Sainte Marie du Mont, Anne Broilliard et Benoît Lenoël ont coécrit un ouvrage, sur la vie dans le camp de prisonniers allemands en mains américaines qui s'est tenu sur la commune de Foucarville de 1944 à 1947  
Témoignages et archives font la richesse de ce livre. 
Aujourd'hui, nous vous proposons de l'acquérir via un bon de souscription qui vous permettra d'obtenir ce livre en avant première. 
Il est vendu au prix de 20EUR en souscription. 
Il pourra vous être expédié par voie postale avec un supplément de 5,84EUR.
SOUSCRIPTION LIMITEE AUX 400 PREMIERES DEMANDES.
Jusqu'au 30 avril 2017.
INSCRIPTIONS A L’ECOLE DU MANOIR 
 
Les inscriptions à l'Ecole du Manoir sont ouvertes pour la rentrée 2017. L'Ecole du Manoir accueille les enfants dès l'âge de 2 ans, ceux nés entre septembre 2015 et décembre 2015, avec possibilité d'une rentrée en septembre 2017 ou janvier 2018. 
Vous devez vous adresser en Mairie avec le livret de famille, le carnet de santé et une attestation de domicile. Mme MICHEL, Directrice, fera ensuite visiter l'école à chaque famille. 
L'Ecole du Manoir p'ropose une garderie gratuite matin {7h45-8h30) et soir {16h45-18h30), une matinée d'intégration en juin pour lés futurs élèves de TPS/PS, des Temps d'activités scolaires par la Mairie et les parents rencontrent 2 fois par an en rendez-vous individuels les enseignants. Du CP au CM2 des élections de délégués sont organisées, 2 délégués par classe, qui se réunissent en conseil d'élèves afin de participer à la vie de l'école. 
De nombreuses sorties pédagogiques en lien avec le Projet d'Ecole sont organisées : Château de la Loire (3 jours), Guernesey, Chausey, Tatihou, Mont Saint Michel. ... 
Pour tout renseignement, n'hésitez pas à contacter Mme MICHEL au 02.33.41.35.98.

 
 
Groupe Scolaire du Manoir 
2 rue Gavin 
50480 SAINTE MERE EGLISE 
02 33 41 35 98
Sainte-Mère-Église : une commune nouvelle 




















Arrêté du 2 décembre 2015 : 
Article 1 : Est créée, à compter du1er janvier 2016, une commune nouvelle, en lieu et place des actuelles communes de Beuzeville-au-Plain, Chef-du-Pont, Ecoquenéauville, Foucarville, Sainte-Mère-Église (canton de Carentan, arrondissement de Cherbourg). 
Article 2 : La commune nouvelle prend le nom de « Sainte-Mère-Église ». 
Son chef-lieu est fixé au chef-lieu de l'ancienne commune de Sainte-Mère-Église : 6 rue du Cap de Laine – 50480 Sainte-Mère-Église. 
Article 3 : Les chiffres de la population de la commune nouvelle s'établissent à 2582 habitants pour la population municipale et à 2633 habitants pour la population totale (chiffres en vigueur au 1er janvier 2015 – source INSEE). 


 
Une commune nouvelle au premier janvier 2016, c'est maintenant chose faite. Peut-être vous posez-vous encore des questions sur cette création. Voici la réponse à certaines d'entre elles : 
 
Comment le maire de la commune nouvelle sera-t-il élu ? 
Le conseil municipal de la commune nouvelle élira son maire lors de sa première séance qui aura lieu le vendredi 8 janvier à 18h30 à la mairie de Sainte-Mère-Église. Chaque conseiller municipal peut être candidat. La séance est publique. 
 
Que deviennent les maires et adjoints des cinq communes ? 
Pour la fin du mandat, ils deviennent de droit maire délégué de la commune historique dont ils sont l'élu. La commune déléguée conserve son nom. Les adjoints deviennent adjoints au maire délégué. Le maire délégué reste officier d'État civil et officier de police judiciaire. 
 
Quelles sont les compétences de la commune nouvelle ? 
La commune nouvelle prend toutes les compétences dévolues par la loi. Elle peut cependant déléguer une compétence à une commune déléguée. La création de la commune nouvelle fait que nous réunissons le patrimoine, les finances, les matériels et le personnel. Le personnel des cinq communes s'est déjà réuni au mois de novembre en trois groupes distincts : le personnel technique, le personnel administratif et enfin le personnel intervenant dans le scolaire ou le péri-scolaire. 
 
Quelle est la composition du conseil municipal de la commune nouvelle ? 
Il sera composé de l'ensemble des conseillers en exercice des cinq communes soit 55 personnes. C'est beaucoup, mais nous avons préféré cette solution à la représentation proportionnelle qui aurait écarté des conseillers élus en 2014 et qui aurait abouti à une faible représentation des plus petites communes. C'est le conseil municipal de la commune nouvelle qui prend les délibérations et qui vote le budget. 
 
Que deviendront les actuels conseils municipaux ? 
Ils pourront continuer à se réunir jusqu'en 2020 sous la présidence du maire délégué, mais ils n'auront plus qu'un rôle consultatif. Le conseil de chaque commune historique s'appellera conseil communal et sera composé des conseillers municipaux actuels, avec le Maire et les adjoints actuellement en poste, le maire devenant maire délégué et pouvant cumuler cette fonction avec celle d’adjoint ou de maire de la Commune Nouvelle sans pouvoir toutefois en cumuler les indemnités. 
 
Y-aura-t-il un budget pour chaque commune historique ? 
Non. Le budget sera fait à l'échelle de la commune nouvelle. Le premier budget sera construit en réunissant les budgets des 5 communes. Il y aura 4 budgets pour la commune nouvelle : le budget de la commune, le budget du CCAS (Centre Communal d'Action Sociale), le budget d'assainissement de Chef-du-Pont et le budget d'assainissement de Sainte-Mère-Église. 
 
Que deviendra la fiscalité ? 
En 2016, chaque commune historique restera sur ses taux communaux. Un lissage se fera à partir de 2017 sur 12 ans. 
 
Qui paiera les factures, qui encaissera les recettes ? 
Tout sera centralisé au niveau de la commune nouvelle qui assumera l'ensemble des dépenses et qui recevra l'ensemble des recettes des cinq communes historiques. La responsable du trésor public de Sainte-Mère-Église est le comptable assignataire de la commune nouvelle. 
 
Comment se dérouleront les élections municipales en 2020 ? 
La population de la commune étant de 2633 habitants, nous devrions élire 23 conseillers. Pour les communes nouvelles, le législateur a prévu le nombre de conseillers de la strate supérieure soit 27 conseillers dans notre cas afin de mieux garantir la représentativité de l'ensemble du territoire. Nous aurons donc un scrutin de liste devant comporter chacune 27 candidats et devant respecter la parité. Ce chiffre pourrait changer si d'autres communes nous rejoignent avant 2020.